Théorie

Comme une évidence… Les bébés nageurs

Les représentations, les croyances, la lecture de forums sur Internet montrent que la rencontre du bébé et de l’élément eau semble « évidente ». C’est « naturel »…

Les bébés aiment la piscine… Ils ressentent les bienfaits de l’eau et naissent « équipés », dotés de compétences innées  pour y évoluer en sécurité. Ils nagent spontanément, retiennent leur respiration lorsqu’ils sont immergés…

Et puis n’est-ce pas pas là l’occasion d’un retour à cette vie aquatique si proche encore, dans le ventre maternel dont on dit souvent qu’il était un lieu d’équilibre et de bonheur parfait ?

Vérités, idées reçues, croyance ? A mon sens un certain nombre de questions se posent :

Cette « évidence » influe sur les conceptions et les objectifs, les attitudes des adultes accompagnants les enfants. L’activité est bonne à priori… Bébé est heureux dans l’eau de la piscine. Que ressent une maman dont l’enfant de 6 mois ne semble pas à l’aise dans l’élément aquatique ? Que dit l’animateur dans ce cas ?

Que dire de cette vie intra utérine ? Si nous y nagions dans le bonheur, bien peu d’entre nous peuvent aujourd’hui en parler !

Et puis que pensez de cette approche pédagogique qui se traduirait en partie par un retour à un « stade antérieur », dans lequel les capacités du bébé et les contraintes du milieu de vie étaient si différentes ? S’agit-il d’une situation de « régression » destinée à mieux permettre l’adaptation du jeune terrien au milieu aquatique ?

Elplume |
Monjardinsecret59 |
Chas, canette et compagnie |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ziwego
| Portraits de fleurs ou la M...
| La petite vie de Sandy.